affiche avignon Pablito Zago

Quel festivalier.ère êtes vous ? 🎭

Plutôt In ou Plutôt Off ?
Découvrez quel festivalier.ère êtes vous !

Le Festival d’Avignon fête son grand retour ! 
La 75ème édition est très attendue après une année mouvementée marquée par le manque cruel de Culture. Sa notoriété internationale en fait un rassemblement incontournable pour les amoureux des Arts Vivants, comme le Théâtre classique et contemporain, mais aussi la Danse ou encore l’art du Cirque.
En marge du Festival In, créé en 1947 par Jean Vilar, se déroule le Festival Off, qui date lui de 1966. Quelle est la différence ? Le In regroupe du Théâtre contemporain subventionnée par l’État, donc public, contrairement au Off qui s’autofinance.
Le In a donc réputation d’être plus élitiste quand le Off se caricature par un Théâtre de boulevard géant.
Nous avons décidé de s’amuser avec ces clichés avec notre sélection !
Alors vous êtes plutôt IN ou OFF ? 

CQFD FAIT SON FESTIVAL :

festivaliere du in la sélection

Pointue et exigeante, l'adepte du IN

Elle est dans les starkings blocks dès avril pour réserver ses places. La Cour d’Honneur est évidemment son lieu préféré, elle ne rate jamais la première. Elle tape la bise à Olivier Py et rédige ses critiques sur son blog. Elle se considère elle même comme « influençeuse culturelle » elle se passionne pour les débriefs endiablés post représentations. C’est un peu la « Loic Prigent » version avignonnaise. Mondaine et Cultivée, elle sirote un verre place Crillon ou un cocktail place des Carmes. Parfois (souvent) elle s’évade dans le patio de la Mirande avec un kombucha maison, où tout n’est que luxe, calme et volupté.
Sa phrase culte : « Si tu n’as pas vu Antigone de Satoshi Miyagi t’as raté ta vie.« 

un carnet Papier Tigre, une gourde en inox Zeste, une carte postale hype Image Republic, des lunettes de soleil Shelter, une chemise en lin Le Slip Français 

festivalier du off

Détendu et hétéroclite, l'adepte du OFF

Il est visible Place des Corps Saints, au coeur de la matrice. Il est prêt pour un marathon culturel durant trois semaines. Le festivalier OFF n’aime pas faire dans la demi mesure. Il est là pour la parade, il est là aux représentations, bref il est partout. Il connait toutes les équipes de régies ou presque et adore débriefer avec les comédiens autour d’une bière. Il connait la ville comme sa poche, il adore flâner cheveux au vent, espadrilles aux pieds, le long des rues piétonnes. Toujours en quête de recommandations distillées ça et là, il est le bienheureux du festival un peu un barde des temps modernes.
Sa phrase culte : Alors, c’était comment ? »

Une marinière Armox Lux, une paire d’espadrilles Le Slip Français, une carte postale Éditions de Nuit,
une gourde en verre Gobi, un kit papeterie Papier Tigre.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.