Le Tour de France, monument frenchy đŸ‡«đŸ‡·

Partez Ă  la dĂ©couverte du mythique Tour de France. Des dĂ©buts chaotiques Ă  la succĂšs story internationale, dĂ©couvrez comment cette course de vĂ©lo est devenue un des Ă©vĂšnements sportifs le plus attendu de l’annĂ©e. Incontournable et folklorique, le Tour de France reprĂ©sente notre patrimoine culturel 100% frenchy et fier de l’ĂȘtre.

l'histoire du tour de france

Au sommaire

  • Le premier Tour de France

C’est un conflit entre deux hommes qui donne naissance à ce qui deviendra le mythique Tour de France.
En effet, Ă  la fin du XIXĂšme siĂšcle, le quotidien Le VĂ©lo possĂšde le monopole du lectorat de l’époque. Son rĂ©dacteur en chef de l’Ă©poque, Pierre Giffard, n’hĂ©site pas Ă  y mĂȘler ses prises de position personnelles, notamment concernant l’affaire Dreyfus. Il s’attire les foudres du comte Jules Albert de Dion, homme politique d’extrĂȘme droite antidreyfusard et prĂ©sident de l’Automobile Club de France. Le comte prend ses distances avec Pierre Giffard, crĂ©Ă© son propre journal intitulĂ© L’Auto-VĂ©lo et confie la rĂ©daction Ă  Henri Desgrange, ancien coureur et recordman cycliste, spĂ©cialiste de la presse sportive. Tandis que le quotidien Le VĂ©lo est publiĂ© sur un papier vert, L’auto-VĂ©lo est publié sur un papier jaune.
Le 2 janvier 1903, le journal est condamnĂ© pour usurpation de titre lors d’un procĂšs intentĂ© par les directeurs du quotidien Le VĂ©lo. Ne pouvant plus comporter le mot vĂ©lo, le journal se rebaptise L’Auto.

Le quotidien "L'Auto", dirigé par Henri Desgrange
Le quotidien "L'Auto", dirigé par Henri Desgrange

L’annonce du premier Tour Ă  la une !

Ce changement de nom risque de dĂ©tourner les lecteurs amateurs de cyclisme. C’est pourquoi Henri Desgrange Ă©labore une course qui dĂ©passerait en renommĂ©e celles organisĂ©es par Le VĂ©lo. Le journaliste GĂ©o LefĂšvre propose d’organiser une course cycliste qui ferait le tour de la France. D’abord sceptique, Henri Desgrange approuve le projet. Le 19 janvier 1903, L’Auto annonce Ă  la une du quotidien « la plus grande Ă©preuve cycliste jamais organisĂ©e ». 
L’arrivĂ©e de la premiĂšre Ă©dition Ă  Paris est un succĂšs, les ventes du quotidien L’auto s’envolent. C’est un pari rĂ©ussi pour Henri Desgrange ! Le Tour de France suscite un vĂ©ritable engouement.

  • Un succĂšs fragile

Fort de son succĂšs, Henri organise la seconde Ă©dition. Malheureusement c’est une catastrophe !
Le Tour est victime de son succĂšs, les dĂ©bordements se multiplient, entre dĂ©nonciations de tricheries et Ă©lans de chauvinisme. Henri dĂ©clare Ă  cette Ă©poque : “ce dernier Tour de France aura Ă©tĂ© le dernier, il sera mort de son succĂšs, des passions aveugles qu’il aura dĂ©chaĂźnĂ©es.”
L’annĂ©e suivante, les rĂšgles sont revues, le rĂšglement se prĂ©cise, les Ă©tapes raccourcissent pour Ă©viter les dĂ©bordements. InĂ©dit, la rĂ©gion de l’Alsace-Lorraine, annexĂ©e par l’Empire Allemand, voit les coureurs traverser la ville de Metz. Autre modification, le classement gĂ©nĂ©ral est remplacĂ© par un classement Ă  points.

Un regain de popularité de courte durée

La popularitĂ© du Tour est grandissante, tout comme l’altitude : les coureurs traversent dĂ©sormais des zones de moyennes montagnes. Durant cette pĂ©riode, le Tour devient une « grande fĂȘte populaire du cycle et des frontiĂšres ». Prolongement du 14 juillet, le tour de France est une occasion d’affirmer son patriotisme et de faire un Ă©vĂ©nement qui promeut les valeurs rĂ©publicaines.
Le Tour de 1914 s’achĂšve quelques jours avant que dĂ©bute la PremiĂšre Guerre mondiale. L’Auto donne rĂ©guliĂšrement des nouvelles des sportifs mobilisĂ©s sur le front et annonce tristement la mort de 48 coureurs du Tour.

  • La naissance d’un symbole

AprĂšs cinq annĂ©es d’interruption liĂ©es Ă  la guerre, le Tour de France reprend en 1919. Seuls onze coureurs terminent la course, Ă  cause des routes endommagĂ©es durant le conflit de 1914-18. Cependant l’Ă©dition marque la naissance d’un symbole majeur du Tour de France : EugĂšne Christophe reçoit le premier maillot jaune de l’histoire du Tour.
Pourquoi un tel choix ?  parce que c’est une couleur vive qui identifie le leader de la course. C’est Ă©galement la couleur des pages du journal L’Auto. La couleur jaune est normalisĂ©e Pantone 123 C pour garantir l’uniformitĂ© dans sa reprĂ©sentation tant au niveau du maillot que des logotypes.

Le Tour entre dans la cour des grands 

En 1920, l’emprise de Desgrange sur la course n’est pas apprĂ©ciĂ©e de tous, elle est mĂȘme une cause de la dĂ©gradation de l’image du Tour de France. Henri modifie Ă  nouveau en profondeur son rĂšglement afin de redonner popularitĂ© Ă  la course. Sont dĂ©sormais mis en place des Ă©quipes nationales. En contrepartie, L’Auto prend Ă  sa charge les frais d’hĂ©bergement, de nourriture, de matĂ©riel, de soins et de massages pour les coureurs. DĂ©sormais, ces sportifs signent une convention qui les lie Ă  l’organisation de l’Ă©preuve. C’est un pari gagnant pour Desgrange, le public est au rendez-vous. Les victoires de l’Ă©quipe de France enthousiasment les spectateurs et projettent l’image d’une France unie, nĂ©cessaire en pĂ©riode d’aprĂšs-guerre. Les coureurs français s’imposent cinq fois successives de 1930 Ă  1934 ! Cela n’Ă©tait plus arrivĂ© depuis 1919 et la victoire d’Henri PĂ©lissier.

En 1931, l’édition est filmĂ©e pour la premiĂšre fois dans le cadre d’un reportage. Le succĂšs est grandissant jusqu’en 1939, l’édition s’achĂšve un mois avant la seconde guerre mondiale.

EugĂšne Christophe, premier maillot jaune de l'histoire du Tour
EugĂšne Christophe, premier maillot jaune de l'histoire du Tour.
pantone 123C du maillot jaune
Pantone 123C du maillot jaune.
  • L’hĂ©gĂ©monie du Tour de France

Les annĂ©es 50 marque l’avĂšnement de la tĂ©lĂ©vision, le Tour sort des frontiĂšres et se mondialise. Le classement du meilleur jeune, rĂ©compensĂ© par un maillot blanc, et le maillot Ă  pois de meilleur grimpeur sont introduits, et le Tour s’achĂšve pour la premiĂšre fois aux Champs-ÉlysĂ©es. Le tournant commercial pris par le Tour de France est toutefois critiquĂ©. L’importance prise par la tĂ©lĂ©vision bouleverse le dĂ©roulement de la course : l’intĂ©rĂȘt d’un passage Ă  l’Ă©cran pour un sponsor d’Ă©quipe pousse des coureurs Ă  chercher avant tout à passer Ă  la tĂ©lĂ©vision. 
Les annĂ©es 80 marquent l’hĂ©gĂ©monie du Tour. DĂ©sormais indispensable d’une carriĂšre de coureur cycliste, le tour devient la compĂ©tition sportive par excellence de la catĂ©gorie. Certains n’hĂ©sitent pas Ă  se dĂ©tourner de certaines courses au profit du Tour de France. Son succĂšs en fait un Ă©vĂšnement Ă©conomique incontournable.

Le Tour de France, 119 ans d’existence

En 2007, Christian Prudhomme, ancien journaliste et commentateur du Tour sur France 2, devient le directeur du Tour. Il modernise les Ă©quipements et les Ă©quipes, redessine les Ă©tapes afin d’accentuer le dĂ©fi sportif et assure la promotion des diffĂ©rents territoires hexagonaux, ce qui n’est pas sans dĂ©plaire au tourisme et aux rĂ©gions. 

L’Ă©dition 2020 est reportĂ©e en raison de la pandĂ©mie. Pour la premiĂšre fois depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, le Tour n’a pas lieu pendant le mois de juillet.
Le programme de l’Ă©dition 2022 est disponible, toutes les informations sont sur le site officiel.
 

La signification des maillots du Tour de France

Jaune, vert, à pois ou blanc, découvrez la signification du classement et ses couleurs.
Le Tour de France n'aura plus de secret pour vous !